Des châteaux qui brûlent d'Arno Bertina, en présence de l'auteur

sans titreArno Bertina raconte la séquestration d'un secrétaire d'État par les salariés d'un abattoir placé en liquidation judiciaire.

Toutes les forces en présence s'affrontent et libèrent des puisssances insoupçonnées. Dans le huis clos de l'usine occupée, chacun se découvre du souffle.

L'atelier "Les mots ont la parole" en lira des extraits.

 

19 heures. Espace Georges-Déziré, salle Raymond-Devos. Entrée gratuite.

Renseignements et réservations dans les bibliothèques ou au 02 32 95 81 68.